Le Vercors, nouvel eldorado du loisir motorisé ?

Publié le 19 mai 2011

Depuis quelques années, de nombreux/ses habitant-e-s du Vercors constatent avec amertume l’explosion de manifestations automobiles, qu’elles soient sportives ou touristiques. Après avoir passé l’hiver à nous balancer de la neige artificielle (grâce aux bassins alimentés avec de l’eau potable !) sur les versants de nos montagnes préférées, nos élu-e-s et responsables locaux continuent dans une optique « tourisme à la papa » version estivale en accueillant et en faisant la promotion des brûleurs de gasoil. Avec le contexte climatique actuel, c’est un sacré contre sens économique et écologique ! Sans parler de tout les effets secondaires pour les populations locales, souvent passés sous silence : nuisances sonores pour ceux qui habitent au quotidien sur le territoire, multiplication des conduites dangereuses sur les routes de montagne, pollution de l’air…

Remercions ici nos élu-e-s qui continuent de creuser le tombeau des générations futures et ne les oublions pas lors des prochaines échéances électorales :
– Les communes de La Chapelle en Vercors, Vassieux en Vercors, Bouvante et St Jean en Royans et leur Rallye de Monte-Carlo.
– La commune de Lans en Vercors et son Trophée Andros (rallye automobile sur neige)
– La commune de Villard de Lans qui accueille prochainement (week end du 21-22 mai 2011) une convention moto où sont attendus entre 1500 et 3000 motards (!)

Ces même élu-e-s (Présidente du Parc y compris !) qui ont pourtant TOUS signé la Charte 2008-2020 du Parc Naturel Régional du Vercors qui stipule clairement (en page 30) :

« Les communes, dans leur domaine de compétence, s’engagent (…) à ne pas encourager les manifestations sportives motorisées »

A lire en ligne ici

Si cette problématique vous interpelle, nous vous invitons à faire remonter votre avis à vos élu-e-s mais aussi à vous organiser collectivement et localement pour vous opposer à la transformation de nos lieux de vie en terrain de jeu pour bagnoles et motos !

4 Responses to “Le Vercors, nouvel eldorado du loisir motorisé ?”

  • Vertacofab says:

    Ce n’est pas la première fois que les élus cités ci-dessus font le contraire de ce qu’ils signent précédemment. Nous vivons dans un monde ou les élus nous mentent et ici sur le Vercors nous avons un grand choix. Mais souvenez vous : ce sont les électeurs qui ont toujours le derniers mots et hop au revoir ! N’est ce pas Madame Pic !!!

  • Silent says:

    janvier 2012 : l’office du tourisme de Villard complètement en dehors des clous de la charte du Parc ! http://img11.hostingpics.net/pics/467277androsotvillard2.jpg

  • Thomas says:

    Dans le dernier courrier de l’Union des Commerçants et Artisans du Vercors (mai 2012) :

    « Le CA envisage d’autres actions à l’automne et dans l’hiver prochains, en particulier à l’occasion du Rallye Monte Carlo ».

    Est-ce le rôle des acteurs économiques de faire la promotion d’un évènement qui, malgré le soutien de quelques élus locaux, va à l’encontre de la charte du Parc Naturel du Vercors et plus globalement donne l’image d’un espace naturel protégé transformé en terrain de jeu automobile ?

    Contactez vos commerçants et artisans locaux pour leur poser la question… La liste complète des adhérents sur http://www.ucavercors.com/crbst_7.html

  • 9benji9 says:

    Bonjour,
    Je peux tout à fait comprendre votre révolte quand aux nuisances sonores et environnementales envers l’environnement que provoquent les sports auto de la région. Mais pensez-vous vraiment qu’il faut supprimer ces manifestations devenues maintenant des symboles historiques pour chaque commune, et donc des sources de bénéfices importants pour le développement de ces dernières ?
    Pour ma part, je pense que la solution la plus juste serait de trouver d’autre motorisations moins bruyantes et moins polluantes plutôt que de supprimer complètement ces évènements. Par exemple avec des moteur électriques ! Mais il me semble que c’est déjà ce qu’ont entrepris certains participants du trophée Andros !
    Alors si je puis me permettre, ne blâmer pas des activités parce qu’elles vous déplaisent car je ne pense pas que tout le monde est contre ces manifestations.

    Avec tout le respect que je vous doit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *